Auteur :
Temps de lecture : 8 minutes

Comment investir 500€ ? Les meilleurs placements en 2022

Date de publication :

Qui a dit qu’il fallait dépenser des centaines de milliers d’euros pour investir dans des dispositifs défiscalisants ? Il est pourtant totalement possible d’investir tout en optimisant sa fiscalité, le tout pour quelques centaines d’euros seulement ! Vous ne nous croyez pas ? Vous serez surpris des nombreuses possibilités existantes… Avis aux petits budgets : voici un article vous énonçant les dispositifs auxquels vous pouvez prétendre pour à peine 500€ (voire moins) !

Sommaire : 

Tester en 2 minutes si je suis éligible à des réductions d'impôts Testez votre éligibilité

Investir en bourse : une bonne idée ?

L’investissement en bourse est sûrement l’option la plus évidente lorsqu’il s’agit d’investir quelques euros. Cela consiste à investir dans le capital d’une entreprise cotée en bourse en espérant avoir misé sur la bonne et réaliser des plus-values. Mais est-ce vraiment une si bonne idée ? En effet, investir en bourse n’est pas de tout repos : c’est un placement risqué, qui nécessite une connaissance accrue des sociétés et des marchés boursiers, connus pour leur instabilité. 

Nous vous conseillons donc de privilégier des moyens plus encadrés et réglementés, comme le PEA (Plan Épargne Action) qui vous permet non seulement d’investir dans des sociétés européennes cotées et de réaliser des rendements, mais en plus d’accéder à un avantage fiscal !  Pour en savoir plus sur les avantages du PEA, direction notre article sur les meilleurs placements financiers.

Peut-on investir dans l’immobilier avec 500€ ?

Si on vous disait que vous pouviez entrer sur le marché de l’immobilier avec seulement 200€, vous seriez sceptique, n’est-ce pas ? Et pourtant, il existe un moyen fabuleux d’acquérir des parts de parcs immobiliers, tout en recevant des rendements. Nous faisons bien sûr allusion aux SCPI : ces sociétés de placement collectif orchestrant totalement la gestion d’un parc  immobilier.  

Les SCPI sont accessibles à tous ! En effet, vous pouvez investir dans une SCPI avec au minimum 150€. Néanmoins, gardez bien en tête que les revenus locatifs issus de vos parts de SCPI seront proportionnels au montant de votre investissement. Vous l’aurez donc compris, pour que votre investissement soit rentable au maximum, il faudra acquérir plusieurs parts de SCPI. 

Comment investir 500 euros par mois ?

Voici deux placements bancaires que nous vous recommandons pour réduire vos impôts. Ces deux contrats bancaires réglementés ont l’avantage de vous laisser une totale liberté en ce qui concerne vos versements et sont des placements à risque modéré (sans risque pour des contrats monosupports en euros). Vous pouvez donc investir 500€ par mois, voire moins (il n’y a pas de plafonds minimum concernant les versements), sur ces contrats sans problèmes selon vos capacités financières.

L’assurance vie : un placement privilégié par les français

L’assurance vie permet à l’assuré de bénéficier de nombreux avantages : un cadre fiscal favorable, un outil de transmission performant et sécurisé ainsi que des rentes

À l’issue d’un contrat d’assurance vie, l’assuré ou les bénéficiaires qu’il aura désigné pourront récupérer le contenu investi majoré des rentes que l’assureur s’était engagé à verser, et diminué des divers frais de dossier ou de gestion par exemple.

Lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance vie, il vous est possible d’effectuer des versements sans limite de montant ! Vous pouvez donc investir votre enveloppe de 500€ sans problèmes. La régularité des versements est fixée préalablement par le contrat, mais n’est généralement pas obligatoire. Bien qu’il soit fortement conseillé d’adopter un rythme régulier de versements afin de se constituer une épargne solide sur le long terme.

D’ailleurs, l’assurance vie est un produit d’épargne à moyen ou à long terme. Il est donc plus judicieux et intéressant d’épargner pendant une période minimum de 8 ans, mais vous avez la possibilité de clôturer votre contrat ou de réaliser des retraits lorsque vous le souhaitez. 

Il y a différents types de contrats d’assurance vie, notamment les contrats monosupports en euros qui sont quasiment sans risque et vous garantissent de récupérer votre capital, auquel peuvent s’ajouter des gains potentiels. Mais qui dit moins risqué dit aussi moins rentable. Le taux moyen de rendement d’un contrat d’assurance vie s’appuyant sur les fonds en euros était de 1,30% en 2021.

En ce qui concerne la fiscalité, les intérêts des contrats d’assurance vie sont soumis à la Flat Tax (PFU). Les bénéficiaires héritiers du contrat d’assurance vie d’un défunt disposent aussi d’une fiscalité allégée. En principe, le capital d’une assurance vie versé à un bénéficiaire désigné n’entre pas dans l’actif successoral. C’est pourquoi, le bénéficiaire n’est généralement pas soumis aux droits de succession. Mais il existe tout de même des exceptions. N’hésitez pas à vous renseigner sur notre article dédié.

Préparez votre retraite avec le PER

Le PER a été instauré en 2019 en remplacement des précédents produits d’épargne retraite comme le contrat Madelin, le PERCO, le PERP ou encore le contrat “Article 83”. Désormais, le gouvernement propose aux français un dispositif unique, plus simple et plus accessible que ses prédécesseurs, et ce dans le même but : capitaliser pour votre retraite tout en bénéficiant d’une fiscalité intéressante

Le point fort du PER, tout comme celui de l’assurance vie, c’est sûrement sa souplesse au regard des versements : une fois ouvert, vous avez la liberté de l’alimenter comme vous le souhaitez. Vous pouvez opter pour des versements libres ou bien pour des versements programmés dès 50€ mensuels.  

Le Plan d’Épargne Retraite aussi s’appuie sur différents supports financiers et le choix de ces supports influencera vos rendements. 

Une des différences les plus notables entre l’assurance vie et le PER réside dans la disponibilité de vos liquidités. En effet, débloquer l’épargne de votre PER est plus complexe que de débloquer l’épargne de votre assurance vie. En théorie, le contenu d’un PER n’est pas récupérable avant votre retraite, hormis quelques cas de déblocage anticipés qui font exception comme l’acquisition de votre résidence principale par exemple. 

Enfin, les sommes versées sur votre PER durant l’année sont déductibles de vos revenus nets imposables de l’année dont il est question.

À savoir : Si vous n’utilisez pas l’avantage fiscal consistant à déduire les sommes versées sur votre PER, vous bénéficierez d’un avantage fiscal au moment de la sortie du PER. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article dédié au PER !

Les dépenses éligibles à des crédits d’impôt

Saviez-vous qu’en investissant dans certaines dépenses utiles au quotidien, vous pourrez bénéficier de crédits d’impôt ? Certes, l’investissement dans des dépenses éligibles aux crédits d’impôt n’a pas vocation à vous faire fructifier votre montant d’investissement. Mais ils vous permettront d’améliorer votre qualité de vie et d’obtenir des avantages fiscaux. 

Et il en existe pour différentes situations et dépenses. Il ne tient qu’à vous de déterminer le montant minimum de vos dépenses. En revanche, un plafond est fixé concernant le maximum des dépenses ouvrant droit aux crédits d’impôt.

La réduction d'impôt pour dons aux associations

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 75% du montant versé si vous effectuez un don à une association d’utilité publique (dans la limite de 20% de votre revenu imposable).

Les organismes éligibles remplissent les conditions suivantes : 

  • But non lucratif

  • Gestion désintéressée

  • Ne pas profiter qu’à un cercle restreint de personnes

Différents types de dons sont également éligibles :

  • Les liquidités versées à une ou plusieurs associations

  • Les dons en nature

  • Les parts de revenus auxquels les particuliers renoncent au profit des associations

  • Les frais contractés par les bénévoles dans le cadre de leur activité associative

  • Les dons par SMS

Vous obtiendrez votre crédit d’impôt pour dons à des associations tout simplement en indiquant lors de votre déclaration de revenus annuelle (au formulaire 2042 RICI) le montant des dons que vous aurez réalisé.

Le crédit d'impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile 

Ce crédit d’impôt ouvre droit à un avantage fiscal de 50% des sommes engagées sur l'année d'imposition, dans la limite de 12 000€ par an.

Si vous dépensez donc 500€ par mois pour l’intervention d’un salarié à domicile, vous engagerez 6 000€ sur l’année et vous serez donc remboursé à hauteur de 50% du montant total investi soit 3 000€.

Un procédé très avantageux donc, qui vous permet d’obtenir 6 000€ de prestations sur l’année au prix de 3 000€, ce qui revient à 250€ par mois (moins de 500€ par mois !)

Cas particulier : Le crédit d'impôt pour la transition énergétique 

Le dispositif MaPrimeRénov’ a vu le jour en 2020. À l’origine, cette prime était destinée aux ménages modestes pour réaliser des dépenses de rénovation énergétique de leur logement. Aujourd’hui cette prime est ouverte à tous quels que soient vos revenus. 

Avant 2021, le dispositif était tout autre. En engageant des dépenses de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans votre logement, vous pouviez prétendre à un crédit d’impôt (CITE) dont le montant était déterminé en fonction de la nature des travaux que vous aviez effectués. Une mesure de tolérance a été adoptée pour certaines dépenses effectuées en 2021 dans la mesure où vous pouvez justifier de l’acceptation d’un devis ainsi que du paiement d’un acompte en 2020. Attention, la prime et le crédit d’impôt ne sont pas cumulables ! 

Voici le tableau récapitulatif du montant du crédit d’impôt attribué selon les dépenses effectuées au sein d’un logement individuel : 

Nature de la dépense

Montant du crédit d'impôt (ménages justifiant de revenus "intermédiaires")

Matériaux d'isolation thermique des parois vitrées qui viennent en remplacement de parois en simple vitrage

40€ par équipement

Matériaux d'isolation thermique des parois opaques :

- isolation des murs par l'intérieur, des rampants de toiture et plafonds de combles aménagés ou aménageables

- isolation des murs par l'extérieur, des toitures-terrasses

15€ par mètre carré

50€ par mètre carré

Équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses ou à l'énergie solaire thermique

4 000€ pour les chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses

3 000€ pour les chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses

3 000€ pour les systèmes solaires combinés

2 000€ pour les chauffe-eaux solaires individuels

1 500€ pour les poêles à granulés et cuisinières à granulés

1 000€ pour les poêles à bûches et cuisinières à bûches

600€ pour les foyers fermés et inserts à bûches ou granulés

1 000€ pour les équipements de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

Pompes à chaleur autres que air/ air :

4 000€ pour les pompes à chaleur géothermiques

2 000€ pour les pompes à chaleur air/ eau

400€ pour les pompes à chaleur dédiées à la production d'eau chaude sanitaire

Équipements de raccordement à un réseau de chaleur et/ ou de froid, et droits et frais de raccordement

400€

Système de charge pour véhicule électrique

300€

Équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires dans les DOM

15€ par mètre carré

Audit énergétique

300€

Dépose de cuve à fioul

400€

Équipement de ventilation mécanique contrôlée à double flux

2 000€

Bouquet de travaux pour une maison individuelle

150€ par mètre carré de surface habitable

Source : www.impots.gouv.fr

Les travaux de parties communes des immeubles collectifs étaient aussi éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique et un tableau des montants du crédit d’impôt selon les dépenses effectuées est aussi disponible sur le site des impôts.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi vous référer au formulaire 2042 RICI, qui fournit le tableau suivant :

Source : impots.gouv.fr


En conclusion, qu’il s’agisse de dépenses judicieuses ou de produits financiers, il existe diverses façons d’investir de petites sommes et d’en percevoir des avantages. Les avantages peuvent eux aussi être variés : fructification, amélioration du quotidien et accès à des primes, fiscalité allégée, etc. Si vous disposez d’une somme plus élevée, vous pouvez aussi profiter des mêmes avantages ! N’hésitez pas à lire notre article sur comment investir 10 000€ pour connaître les investissements à privilégier. Dans tous les cas, veillez à bien définir vos objectifs afin de savoir quel dispositif est fait pour vous !

Tester en 2 minutes si je suis éligible à des réductions d'impôts Testez votre éligibilité

Questions fréquentes

Comment faire fructifier 500 euros ?

Ce qui est certain, c’est que plutôt que de laisser dormir votre argent à la banque, vous pourriez l’investir et le faire fructifier. Comme énoncé tout au long de cet article, différents placements existent, et beaucoup de dispositifs vous permettent non seulement de faire fructifier votre capital, mais en plus, d’obtenir des avantages fiscaux non négligeables. 

S’il est compliqué d’investir dans l’immobilier avec 500€, vous pouvez privilégier les placements financiers, comme les SCPI par exemple qui vous permettent d’acquérir des parts de parcs immobiliers. C’est un procédé que l’on nomme Pierre Papier. C’est donc une bonne alternative à l’immobilier. 

D’autres placements financiers ne sont pas à négliger. Qu’il s’agisse de produits réglementés comme l’assurance vie ou le PER, ou d’OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) comme les FCPI qui vous permettent d’investir au sein d’entreprises nationales innovantes, tous ces placements vous permettront de fructifier à différentes échelles votre enveloppe de 500€. Le facteur “risque” influe énormément sur le taux de rendement des placements. Plus un placement est risqué, plus il est susceptible de vous apporter de meilleurs rendements, ou au contraire, de vous faire perdre votre capital. À vous d’estimer quels sont vos objectifs et vos contraintes pour investir de la meilleure façon possible.

Quel est le meilleur moyen de faire fructifier 500 euros ?

Malheureusement, parmi les placements que nous vous avons énoncé, il n’existe pas de placement miracle alliant rendements élevés, fiscalité allégée, agilité et facilité des démarches et risque modéré. Chaque placement a ses avantages et il serait absurde d’élire un placement en ne se basant que sur une seule donnée. Il n’existe pas de bons ou de mauvais placements, juste des placements plus ou moins faits pour vous. C’est pour cela qu’il est préférable de bien analyser votre situation avec un conseiller en investissements financiers ou un conseiller fiscal, qui saura déterminer vos contraintes, vos attentes et vos objectifs ainsi que votre profil investisseur. Il pourra alors vous proposer le placement le plus adapté.

Sources

Test d'éligibilité gratuit en 2 minutes
Obtenir une analyse de ma situation
Réduire mes impôts
Un expert vous appelle pour vous conseiller