Réduire vos impôts S'informer

Nos grands dossiers

Comment bien remplir votre déclaration d'impôts 2021 ?

Date de dernière mise à jour : 21 juin 2021

Le mois d’avril représente, chaque année, la période consacrée à l'ouverture de la campagne des déclarations de revenus . Aussi appelées communément déclarations d’impôts, les déclarations de revenus permettent à l’administration fiscale de calculer le montant des impôts des contribuables en prenant en compte un certain nombre de facteurs. Elles permettent aussi et surtout de définir le montant d’impôt le plus juste et le plus adapté possible à votre situation . Selon les cas, remplir la déclaration d’impôts vous permet soit de bénéficier d’un remboursement, soit d’être prélevé d’une somme supplémentaire. C’est pourquoi il est essentiel pour tout un chacun de bien déclarer ses revenus. Mais remplir une déclaration s’avère parfois bien plus compliqué qu’on ne le pense, et est souvent à l’origine d’un tas de questionnements.

Qui est concerné par cette déclaration ? Où peut-on la trouver ? Quelles sont les échéances pour la remplir ? Quels sont les revenus à ne pas omettre ? Sans oublier qu’il vous faut aussi déclarer vos dépenses pour pouvoir bénéficier d’avantages fiscaux… Un ensemble de questions auxquelles nous répondons ici !

Sommaire

Qui doit déclarer ses impôts ?

Le prélèvement à la source a certes permis d’effacer le décalage entre le moment où vous payez votre impôt et celui où vous percevez vos revenus, néanmoins il ne signe pas pour autant la disparition de la déclaration de revenus. Cette déclaration est utile notamment pour calculer le plus précisément possible le montant de votre impôt mais aussi afin d’ajuster votre taux de prélèvement à la source. Pour en savoir plus sur cette démarche, vous pouvez consulter notre article sur comment connaître, choisir et modifier son taux de prélèvement à la source.

Qui est concerné par la déclaration de revenus ?

Vous êtes dans l’obligation d’effectuer votre déclaration d’impôts chaque année si :

À savoir : Si vous n’êtes pas imposable, il n’y a pas de sanction prévue si vous ne déclarez pas vos revenus. Mais en principe, vous êtes aussi tenu d’effectuer votre déclaration. Il est même dans votre intérêt de déclarer afin de recevoir un certificat de la part de l’administration fiscale qui vous permettra d’obtenir des aides plus facilement.

Que risquez-vous si vous ne déclarez pas vos revenus ?

Si vous ne déclarez pas vos revenus chaque année, vous risquez de vous exposer à des pénalités, en plus de la restitution de l’impôt dû et des intérêts de retard.

Quand faire votre déclaration d’impôts 2021 ?

L’ensemble des contribuables français ont, depuis 2019, l’obligation de remplir leur déclaration en ligne. Néanmoins, si vous êtes dans l’impossibilité de remplir votre déclaration sur internet, vous pouvez continuer à recevoir votre déclaration au format papier.

À savoir : Vous ne pourrez recevoir une déclaration papier qu'à condition d’avoir déclaré vos revenus au format papier en 2019 ou en 2020.
En effet, si vous remplissez vos déclarations en ligne pendant 2 ans consécutifs, vous ne recevrez plus de déclaration papier.

Les contribuables dans l’incapacité de déclarer leurs revenus en ligne recevront donc une déclaration papier à partir du 6 avril 2021 . Si vous êtes dans ce cas de figure, vous devez renvoyer votre déclaration au plus tard le jeudi 20 mai 2021 à 23h59 .

Concernant l’accès au service de déclaration en ligne, celui-ci est ouvert depuis le jeudi 8 avril 2021. Voici les dates limites auxquelles remplir votre déclaration en ligne :

Zone d’habitation Date limite pour déclarer ses revenus en ligne
Départements n°01 à 19 (zone 1) et non-résidents 26 mai 2021 à 23h59
Départements n°20 à 54 (zone 2) 01 juin 2021 à 23h59
Départements n°55 à 976 (zone 3) 08 juin 2021 à 23h59

À savoir : La déclaration en ligne vous permet de connaître l’e stimation de votre impôt , et ce dès la fin de votre déclaration. Vous avez aussi la possibilité de modifier votre déclaration si vous estimez avoir fait quelques oublis.

Obtenir une analyse gratuite de ma situation pour réduire mes impôts Se faire appeler

Où trouver le formulaire de déclaration ?

Le formulaire classique de déclaration des revenus est disponible sur impots.gouv.fr, au même titre que les différents formulaires complémentaires selon les types de revenus que vous percevez.

Voici certains formulaires que vous pouvez trouver sur le site des impôts, en plus du fameux formulaire 2042 :

À savoir : Vous pouvez aussi faire une simulation sur le site des impôts pour connaître le montant de votre impôt sur le revenu. Pour ce faire, vous devez vous munir des mêmes informations que lorsque vous remplissez votre déclaration : vos revenus, vos avantages fiscaux, vos charges, etc.

Les revenus à ne pas omettre sur votre déclaration 2021

Certains revenus ne vous viennent pas en tête quand vous pensez à votre déclaration d’impôts. Pourtant, certains d’entre eux sont imposables et ne pas les déclarer vous expose à des sanctions. Nous vous présentons donc quelques exemples de revenus à ne pas oublier lorsque vous effectuerez votre déclaration.

À savoir : Quelques nouveautés liées à la Covid-19 pourraient bien vous réserver des surprises lors de votre déclaration 2021 de vos revenus de 2020. Pour en savoir plus, direction notre article “Déclaration d’impôts 2021 : les spécificités Covid-19” .

Les heures supplémentaires sont-elles imposables ?

Auparavant, les heures supplémentaires étaient soumises à l’impôt sur le revenu. Depuis le 1er janvier 2019, les heures supplémentaires ou complémentaires sont exonérées d’impôts dans la limite de 5 000 € par an. Si vous effectuez des heures supplémentaires au-delà de ce plafond, elles seront soumises à l’impôt sur le revenu.
De plus, les employeurs sont dans l’obligation de transmettre les informations relatives aux heures supplémentaires de leurs employés à l’administration fiscale.
C’est pourquoi, il faut impérativement signaler vos heures supplémentaires ou complémentaires lors de votre déclaration si celles-ci ne sont pas déjà pré-remplies.

À savoir : Le plafond d’exonération a été majoré à 7 500 € pour les heures supplémentaires ou complémentaires réalisées pendant la période de mars à juillet 2020. Période qui correspond au premier confinement causé par la crise sanitaire.

Pour rappel, les heures complémentaires sont réalisées dans le cadre d’un contrat de travail à temps partiel. Elles correspondent aux heures effectuées au-delà de la durée initialement prévue par le contrat de travail. Alors que les heures supplémentaires sont tout simplement les heures réalisées en plus des 35 heures légales d’un contrat de travail à temps plein.

Ventes entre particuliers : comment déclarer les ventes occasionnelles

Voici un autre point à propos duquel vous devez faire attention : la vente entre particuliers sur des plateformes d’économie collaboratives : Vinted, Videdressing,... En effet, les bénéfices que vous tirez de ce genre de ventes sont parfois soumis à l’impôt sur le revenu. De plus, les plateformes comme Airbnb ou Leboncoin doivent désormais transmettre ces informations au fisc.

Ainsi, si vous dépassez un certain seuil de gains grâce à des ventes de vêtements, de mobilier ou encore de locations de biens, ces gains seront imposés. Il est donc nécessaire de bien remplir sa déclaration afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Toutefois, il existe certaines exceptions notamment pour la vente de biens d’occasion ou pour les plateformes de co-consommation. Ces exceptions ne sont pas, sauf cas exceptionnel, soumises à l’impôt sur le revenu. Le covoiturage par exemple n’a pas pour but d’enrichir un particulier mais bien de partager les frais liés au transport. La marge, si elle existe, est donc dérisoire aux yeux du fisc, à part si les revenus engendrés par cette pratique dépassent un certain seuil. Mais cela, rassurez-vous, arrive rarement.

Faut-il déclarer vos crypto-monnaies ?

Si vous générez des revenus grâce à la vente de vos crypto-monnaies, alors la réponse est oui : vous êtes bien dans l’obligation de déclarer ces revenus. Et ce depuis la loi de finance de 2019.

Il est, de fait, très important de ne pas omettre cette source de revenus, car le fisc garde un œil sur les mouvements financiers de chacun. En effet, l’Etat a la possibilité d’acquérir des informations concernant les transactions de crypto-actifs des utilisateurs.

Les revenus issus de ces transactions seront soumis à la Flat Tax, aussi appelée Prélèvement Forfaitaire Unique, qui s’élève à 30% des gains en monnaie non virtuelle. Celle-ci est composée à 17,2% de prélèvements sociaux et à 12,8% d'impôts sur le revenu. La Flat Tax ne prévoit ni abattements ni déductions fiscales.

Cependant, il existe un plafond sous lequel les revenus générés sont exonérés d’impôts. Cette limite est fixée à 305 € par an. Quoiqu’il en soit, nous vous conseillons de bien prendre le temps de signaler vos revenus lors de votre déclaration d’impôts.

Être accompagné(e) gratuitement par un expert Réduire mes impôts

Comment déclarer ses réductions, déductions, crédits d’impôts ?

S’il est important de déclarer ses revenus, il est aussi important de déclarer ses dépenses ! Car elles vous permettent d’obtenir des avantages fiscaux non négligeables. Vous serez ainsi soumis au montant d’impôt le plus juste possible au vu de votre situation.

Afin de déclarer vos avantages fiscaux, qu’il s’agisse de réductions, de déductions ou de crédits d’impôts, vous devez vous munir du formulaire 2042 RICI.
Par exemple, si vous avez effectué des dépenses éligibles au crédit d’impôt, il faut que vous les déclariez afin de bénéficier de l’avantage fiscal du crédit d’impôt dont il est question. Il vous faut donc indiquer le montant de ces dépenses dans les cases correspondantes du formulaire.

Ainsi, sur le formulaire 2042 RICI, vous retrouverez toutes les dépenses susceptibles de vous faire bénéficier d’un avantage fiscal quel qu’il soit.

Voici quelques exemples de dépenses que vous pourrez trouver sur ce formulaire :

Enfin, si vous souhaitez optimiser davantage votre situation et réduire votre fiscalité, des solutions existent ! Que ce soient des placements financiers, investissements immobiliers, ou tout autre dispositif de défiscalisation. Ces concepts sont mis en place par l’Etat spécifiquement pour réduire vos impôts. On vous propose un guide des solutions de réduction d’impôts ici .

Cela peut aussi vous intéresser :

Pour aller plus loin