Réduire vos impôts S'informer

Nos grands dossiers

À combien votre taxe foncière s’élèvera-t-elle en 2020 ?

Date de dernière mise à jour : 8 novembre 2020
Expert Impôts est un service d’expertise gratuit, vous proposant un accompagnement dans la durée pour établir et mettre en place une stratégie de réduction de vos impôts. Dans cet article, nous allons tout vous dévoiler sur la taxe foncière : comment se calcule-t-elle, quel sera le montant de cette taxe en fonction de votre situation, etc.

Sommaire :

Obtenir une analyse de ma situation pour réduire mes impôtsSimulation gratuite

Qu’est-ce que la taxe foncière ?

La taxe foncière est un impôt local, qui concerne les propriétaires, usufruitiers et fiduciaires, d’un bien ou d’un terrain immobilier soumis à l’imposition. Comme tous les impôts locaux, celui de la taxe foncière varie en fonction de la localisation, ainsi que d’autres critères liés au contribuable.

La taxe foncière est un impôt annuel, qui correspond à votre situation du 1er janvier de l’année d’imposition (par exemple, pour la taxe foncière 2020, on s’intéressera à votre situation du 1er janvier 2020).

Obtenir une analyse de ma situation pour réduire mes impôtsSimulation gratuite

Comment se calcule la taxe foncière ?

La taxe foncière correspond à la valeur locative de votre bien, c’est-à-dire le montant des loyers annuels, si votre bien était loué. Elle se calcule en fonction de ces éléments :

1. La valeur cadastrale

autrement dit le loyer théorique annuel de votre bien. Elle se calcule en multipliant :
Cette différenciation de la valeur se fait en appliquant des coefficients, appelés correcteurs, à chacune de ces parties du bien. Ainsi, les mètres carrés des pièces du salon n’auront pas la même surface pondérée que ceux de la cave. L’ajustement se fait donc sur la surface, et non sur le tarif au mètre carré qui est inchangé.
Exemple : Lola possède un appartement de 80m² de surface pondérée, dont le tarif au mètre carré est de 22€. Sa taxe foncière sera donc de :
80m² * 22€/m² = 1 760€/mois, soit une valeur cadastrale de 21 120€
En plus de la valeur cadastrale, l’autre élément à prendre en compte pour la calcul de sa taxe foncière est :

2. La base d'imposition

En fonction de si votre bien est bâti ou non, vous êtes concerné(e) par l’une ou l’autre de ces taxes foncières : la taxe foncière sur les propriétés bâties (ou TFPB) ou bien la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB).

Si votre bien est soumis à la TFPNB, alors la base de calcul de sa taxe foncière sera de 80% de sa valeur locative. S’il relève de la TFPB, la base de calcul sera de 50% uniquement. En appliquant cet abattement de 80% ou 50% en fonction de votre situation, on obtient le revenu cadastral. Et à partir du revenu cadastral, on peut calculer la taxe foncière comme suit :

Revenu cadastral * taux liés à la localisation
Les taux liés à la localisation renvoient à la cotisation communale, intercommunale et départementale. Pour connaître le taux à appliquer à votre base d’imposition, vous pouvez vous référer au tableau ci-dessous :

Taux d’imposition votés pour l’année 2020, par ville (2)

Ville Taux en 2020 (ville + intercommune), en % Taux global en 2020 (ville + intercommune + département), en %
Aix-en-Provence 20,23 35,28
Amiens 30,33 55,87
Angers 35,16 56,42
Argenteuil 20,96 38,14
Argenteuil 20,96 38,14
Besançon 27,18 45,26
Bordeaux 28,92 46,38
Boulogne-Billancourt 8,01 15,09
Brest 27,20 43,17
Caen 29,89 51,99
Clermont-Ferrand 28,48 48,96
Dijon 29,89 50,89
Grenoble 38,02 53,92
Le Havre 29,00 54,36
Le Mans 26,74 47,46
Lille 29,06 48,35
Limoges 20,34 39,30
Lyon 29,81 29,81
Marseille 26,61 41,66
Metz 19,30 33,56
Montpellier 31,35 52,80
Mulhouse 29,42 42,59
Nancy 21,25 38,49
Nantes 33,92 48,92
Nice 25,40 36,02
Nîmes 28,55 53,20
Orléans 31,09 49,65
Paris 8,37 13,50
Perpignan 29,05 49,15
Reims 30,71 46,22
Rennes 27,49 47,39
Rouen 23,35 48,71
Saint-Denis de-la-Réunion 23,79 36,73
Saint-Etienne 24,92 40,22
Strasbourg 23,64 36,81
Toulon 27,90 43,39
Toulouse 26,25 48,15
Tours 22,46 38,94
Valenciennes 30,02 49,31

NB : Ce sont les taux votés par les collectivités et intercommunalités pour l’année 2020. Ils sont définitifs pour cette année, mais pourront évoluer en 2021.

Si votre commune n’est pas mentionnée vers le tableau, vous pouvez vous renseigner auprès de votre Centre des Impôts local.

Le constat cette année est que les taux de la plupart des villes sont restés relativement stables, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les contribuables propriétaires. Certaines villes se démarquent même par une baisse de leur fiscalité par rapport à 2019 ; c’est le cas entre autres d’Argenteuil ou de Nice. Toutefois pour Ajaccio, Antibes, ou encore Lyon et Vincennes, le taux a grimpé depuis l’année dernière, jusqu’à +22,6% pour l’augmentation la plus significative.
Obtenir une analyse de ma situation pour réduire mes impôtsSimulation gratuite

Combien vais-je payer de taxe foncière en 2020 ?

Connaître le montant de votre taxe foncière en 2020 vous permettra de mieux anticiper vos dépenses et gérer votre budget. Pour calculer votre taxe foncière, voici la marche à suivre, muni(e) des éléments présentés plus haut dans cet article :

Prenons l’exemple d’un couple marié (Lola et Paul), propriétaires d’une petite maison à Boulogne-Billancourt :

  • Base d’imposition nette : 12 600€
  • Application des taux d’imposition de la commune et du département, respectivement 8,01% et 15,09% : (12 600€ * 32%) + (12 600€ * 16%) = 6 048€

Lola et Paul peuvent donc estimer leur taxe foncière à 6 048€ pour l’année 2020.

A noter qu’il est possible que des frais de gestion soient appliqués par l’Etat. De plus, des taxes comme celles de l’enlèvement des ordures ménagères peuvent être ajoutées à ce calcul. C’est le cas en Île-de-France par exemple.
Obtenir une analyse de ma situation pour réduire mes impôtsSimulation gratuite

Comment réduire mes impôts ?

La taxe foncière, comme vos autres impôts (prélèvement sur le revenu, taxe d’habitation, etc) sont soumis à des dispositifs de réduction d’impôts. Ces-derniers permettent d’investir une partie de vos impôts dans le but de vous constituer ou compléter votre patrimoine financier et/ou immobilier.

Pour en savoir plus et bénéficier d’un accompagnement personnalisé, le simulateur d’Expert Impôts produit une analyse gratuite de votre situation et vous met en relation avec les meilleurs experts.

Tester le simulateur Expert ImpôtsSimulation gratuite

Questions fréquentes

Quelle est la date réception des avis de taxe foncière ?

Votre avis d’impôt de la taxe foncière est en général envoyé par courrier ou consultable depuis votre espace personnel environ 3 semaines avant la date limite de paiement (le 15 octobre). Le mode de réception de l’avis (dématérialisé ou non) dépend des préférences enregistrées sur votre espace Impôts.gouv.fr.

Ma taxe foncière est très élevée… Puis-je payer en plusieurs fois ?

L’Etat propose aux contribuables de souscrire à la mensualisation du paiement de leur taxe foncière. Pour adhérer au prélèvement mensuel, il faut s’y prendre avant le 30 juin de chaque année. Si vous avez manqué la date limite cette année, vous pouvez toujours vous inscrire pour l’année suivante. Pour ce faire, rendez-vous sur le site impots.gouv.fr / Paiements / Adhérer au prélèvement mensuel.

J’ai acheté / vendu un bien immobilier cette année, dois-je payer une partie de la taxe foncière ?

La taxe foncière est un impôt annuel, qui est dû du 1er janvier au 31 décembre, soit pour une année entière. Sauf accord prévu dans l’acte de vente, entre le vendeur et l’acquéreur prévoyant un prorata temporis, vous devrez donc régler la taxe foncière pour toute l’année, dans la mesure où vous étiez propriétaire de ce bien au 1er janvier de l’année en cours.

Références

Pour aller plus loin

Obtenir une analyse de ma situation pour réduire mes impôtsSimulation gratuite